Laurence Bihr: Agence Luxethica


Grande voyageuse, c’est dans la volonté de traduire son amour pour les plus beaux endroits, à la rencontre des peuples et cultures, que Laurence Bihr fonde, au début de l’année 2008, Luxethika.
Toujours en quête d’extraordinaire, Laurence Bihr défriche un segment encore inexploité du marché et développe un réseau de destinations uniques.

Vous êtes une jeune chef d’entreprise, est-il indiscret de vous demander votre âge ?
J’ai 37 ans, et ma crainte n’est pas de voir les rides apparaître sur mon visage mais de ne pas avoir le temps de découvrir la beauté du monde qui nous entoure.

Votre parcours est atypique, quelles sont les raisons qui ont motivé votre reconversion du marketing vers l’univers des voyages ?
Depuis que j’ai atteint ma majorité, le voyage a toujours été ma motivation, ma carotte, ma raison de vivre… Je vivais ma passion, je la partageais avec mes amis, ma famille, mais il me manquait quelque chose. Comme tout passionné, on en veut toujours plus, et il ne me restait plus qu’une solution, me jeter à l’eau et en faire en métier, pour vivre le voyage au quotidien et le partager avec un plus grand nombre.

Cette reconversion s’est-elle opérée sans transition ?
J’ai décidé de ne pas me jeter à l’eau sans apprendre à nager. J’ai contacté au culot une agence de voyage anglo-saxonne spécialisée dans les safaris sur mesure, et leur ai proposé de travailler le segment français. C’est à leurs côtés, pendant quelques mois que j’ai appris les rouages du métier d’agent de voyage, et je ne pouvais pas mieux faire, car en la matière, les anglais ont 10 longueurs d’avance sur nous !

L’ancrage éthique est un point fort de votre concept. Pourquoi une telle implication ?

Lors de mon séjour Outre-manche, il manquait une dimension éthique à mon expérience. Mes collègues vendaient sans complexe dans le même séjour un écolodge intime avec un grand hôtel moins scrupuleux de l’environnement, si cela pouvait finaliser rapidement un dossier. Ne partageant pas ce point de vue, je me suis nourrie en silence de cet enseignement pour imaginer Luxethika, une agence de voyage spécialisée dans les voyages luxueux et éthiques. 2 principes soutiennent ma démarche : une sélection rigoureuse de partenaires et d’établissements et une analyse scrupuleuse des attentes de mes clients, afin de leur délivrer le meilleur dans le respect d’un tourisme durable et responsable.

L’Afrique occupe une place importante dans le catalogue de Luxethika, quels sont les attraits particuliers de ce continent ?
Si l’Afrique est le point de départ de Luxethika, ce n’est pas un hasard, mais une évidence. Quand j’ai découvert l’Afrique, j’ai été touchée au plus profond de mon être. Il y eut comme une résonnance de quelque chose d’oublié, d’enfoui en moi. J’ai été frappée par la beauté des paysages, la magie des rites tribaux, la profondeur des regards, les lois implacables du monde animal, la poésie des oiseaux, l’odeur du bush au lever du soleil, les empreintes des bêtes dans la terre humide, les sons inquiétants de la nuit africaine, etc… Des écrivains ont décrit leurs émotions avec bien plus de talent que moi : « In the highlands you woke up in the morning and thought : here I am, where I ought to be » (intro de Out of Africa, K. Blixen). L’Afrique, berceau de l’humanité devait devenir l’alpha de Luxethika, et la trame d’une histoire qu’il me reste à écrire.

Comment déterminez-vous les critères de sélection des établissements choisis par Luxethika ?
Je choisis mes établissements sur plusieurs critères conjoints liés à l’environnement naturel et au facteur humain. La plupart du temps, j’ai eu la chance de valider ces points sur place en visitant les hôtels, et lorsque je ne pas pu encore le faire, je me base sur les retours de mes réceptifs, de mon réseau personnel, de voyageurs inconnus, et sur la rencontre personnelle avec le représentant ou directeur de l’établissement.
La liste des critères est longue et comprend pour l’environnement : le respect du site naturel, la protection des espèces végétales et animales, le style architectural adapté, le choix des matériaux de construction, l’origine des objets de décoration, la gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets, les émissions de CO2, les produits comestibles…

Pour la dimension humaine, cela passe par la qualité de l’accueil, la sensibilisation des hôtes à l’environnement, le respect des salariés, l’emploi et la formation de personnel local, la mise en place de projets locaux d’actions sociales (écoles, puits, cliniques, métiers liés à la vie du lodge, ressources alimentaires…).

Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?
Un succulent déjeuner dans le lodge de Beho Beho à flanc de colline, face aux plaines verdoyantes de la rivière Rufiji dans la réserve du Selous en Tanzanie. Tous les hôtes étaient partis en picnic safari, nous déjeunions avec le staff du lodge. Nous vîmes s’approcher lentement mais sûrement un splendide jeune mâle éléphant. Tout le monde eut l’ordre de ne plus se lever, parler fort ou avoir de geste vif, l’éléphant était à 2 mètres de notre table. Nous nous observions en silence, et l’éléphant déracinait sans vergogne des arbrisseaux partageant en quelque sorte le repas avec nous ! Moment magique et inoubliable où tout peut basculer, mais grâce à des experts amoureux de la nature, le danger se transforme en moment de grâce. Ironie du sort, aucun hôte n’était là pour vivre cet instant extraordinaire !

A ce jour quel est le voyage le plus extraordinaire organisé par Luxethika ?
Un voyage de noces de 2 semaines en avion privé qui démarra aux Chutes Victoria (2 jours au River Club), pour continuer sur le delta de l’Okavango avec la découverte de deux superbes réserves, le Linyanti (2 jours au Kings Pool Camp) et Moremi (3 jours au Mombo Camp), une nuit de transit nécessaire à Johannesburg (1 nuit au Tintswalo Waterfall), avant de fouler le paradis, North Island aux Seychelles (6 jours à North Island).

Vous offrez un service personnalisé, vous est-il arrivé de devoir répondre à des attentes atypiques ?
Je pense à une famille de 5 personnes qui partait en safari en Tanzanie et voulait être équipée de laines polaires de safari aux couleurs du lodge et à leur nom. Nous avons donc fait personnaliser 5 laines polaires qui furent livrées dans leur tente à leur arrivée.

Quelles sont les futures destinations que vous envisagez d’ajouter au catalogue de Luxethika ?

J’ai plus d’une idée dans ma besace de voyage. Mais il est encore trop tôt pour en parler ! Je m’oriente vers des territoires de grande nature qui ont su développer une approche intelligente de leurs sites. Je n’en dirai pas plus, laissant une pincée de mystère pour vous donner rendez-vous à nouveau dans les tous prochains mois.

En savoir plus : www.luxethika.com

litoshcomics magazine-pdf.org best-newmovies.net

لینک های ابری :  ,  پاراگلایدر , پرواز تفریحی , مبلمان اداری , زیورآلات , , خرید ساعت مچی , ساعت مچی , ساعت بند چرم , ماساژور لاغری , فروشگاه اینترنتی , خرید اینترنتی , انگشتر , نیم ست