Polynesie Francaise - CÉTA’PLONGÉE, la plongée écovolontaire se penche sur le cas des grands dauphins de Rangiroa

Site Web : www.gemmpacific.org
Téléphone : +689.87.77.90.99


Éparpillé sur une surface océanique de 4,8 millions de kilomètres carrés, le Sanctuaire des Mammifères Marins de Polynésie, créé en 2002, est l'habitat temporaire ou permanent d'une vingtaine d'espèces de cétacés. Le Groupe d'Étude des Mammifères Marins (GEMM) s'efforce de mieux connaître ces animaux afin de mieux assurer leur présent et leur avenir. Cette démarche nous permet d'apprécier et de suivre l'état des populations de baleines et de dauphins et des individus qui les composent.

Des écovolontaires partageant nos soucis et nos objectifs nous rejoignent de tous les pays pour soutenir notre travail ou se former. Nous travaillons avec eux à ce que les mammifères marins sauvages et leurs écosystèmes soient mieux connus et respectés. Nos missions leur donnent en outre l'opportunité d'acquérir des connaissances de terrain dans un cadre exceptionnel.

La présence du grand dauphin commun (Tursiops truncatus) a été constatée dans les cinq archipels polynésiens. C'est cependant dans la partie nord-ouest de l'archipel des Tuamotu, et principalement à Rangiroa, que l'espèce est la plus fréquemment observée. Depuis plusieurs années, certains plongeurs cherchent le contact physique avec les grands dauphins de la zone de Tiputa, notamment avec les très jeunes individus. Cette situation conduit à un changement du comportement de ces cétacés, pouvant les rendre vulnérables à la présence humaine. En effet, des animaux trop confiants peuvent facilement s'entortiller dans du matériel de pêche, être blessés par des coups d'hélice voire éliminés dans des cas de déprédation (conflits entre pêcheurs ou mammifères marins) ou de familiarité agressive vis-à-vis de plongeurs.

Depuis 2009, le GEMM étudie à Rangiroa cette petite communauté de dauphins fortement impactée par un dolphin-watch inorganisé. L'image, l'adaptabilité et l'opportunisme du grand dauphin en font en effet une cible privilégiée du tourisme d'observation des cétacés, surtout lorsque ses groupes sont côtiers et résidents.

L'équipe qui vous accueillera à Rangiroa vous permettra de rencontrer, d’observer et de mieux comprendre le quotidien de ces dauphins aux moeurs tout-à-fait particuliers. Par ailleurs, l'accueil de participants extérieurs permet à l'association de pérenniser un programme indépendant de suivi du comportement et de l’état de santé de ces animaux.

Credit photos: Fabien Robineau - Gaël Lagarrigue - Johan Thomas - Pamela Carzon - Arnauld Avarre- Olivier Duguet

Le rendez-vous a lieu à l’aérodrome de Rangiroa, desservi chaque jour par des vols locaux en provenance de Tahiti.

Après une présentation de l’équipe, des logements, de la sécurité et des possibilités logistiques alentours, le séjour se déroule sur deux semaines avec une plongée par jour à la rencontre des animaux et une partie de la journée consacrée aux commentaires sur les images ramenées, à la présentation des outils ou à la sensibilisation.

Dans le cadre de notre suivi, les participants seront invités à s’entraîner aux activités suivantes :

1. Prise de vue vidéo du comportement sous-marin des grands dauphins sur la zone de Tiputa. Ces images sont commentées toutes les 2 ou 3 plongées. En moyenne, les dauphins sont observés lors d'une plongée sur deux. Un briefing concernant les conditions de mer et le déroulement de la plongée est animé par le guide de palanquée. Les plongeurs suivent leur guide tout-au-long de la plongée, qui dure de 45 à 70 minutes. Le temps passé en mer (de l’embarquement au débarquement) est d’approximativement 60-90 minutes en fonction de la durée de la plongée. La zone d’observation est en effet située à 5-10 minutes de bateau du centre en fonction des conditions de mer. Le niveau 1 minimum ou Open Water PADI est requis pour participer aux plongées d’observation.

2. Observation à bord d'une embarcation. Selon les conditions météorologiques, des sorties en dinghy peuvent être organisées pour photographier et observer l'activité de surface des dauphins. Cette activité dure généralement de 70 à 90 minutes. L'embarcation dérive sur la zone de Tiputa, fréquentée par les grands dauphins. Attention au mal de mer éventuel pouvant survenir dans le cadre de cette activité.

3. Observation depuis la terre. La passe de Tiputa est parcourue deux fois par jour par un puissant mascaret (longues vagues déferlantes) issu de la rencontre d'un courant de marée sortant du lagon avec l'eau de l'océan. Ces conditions exceptionnelles constituent un terrain de socialisation privilégié pour les grands dauphins, qui viennent surfer et bondir dans les vagues. On peut s’y entraîner à identifier les individus présents et les associations entre dauphins. Cette activité, qui dure une heure trente, est animée par la responsable scientifique.

4. Une partie de la journée, ne dépassant pas une heure trente, est généralement proposée pour les débriefings, commentaires, débats et présentations. L’hébergement a lieu dans une petite maison, ou fare, située au coeur d'une pension propre à proximité des structures de travail. Le centre de plongée et la « Cité des Dauphins », lieu d'observation à terre, sont à quelques minutes à pied. Les conditions sont de type dortoir (lit simple), avec une salle de bain commune équipée de toilettes, d'une douche et un accès à l'électricité (220V). Les repas sont confectionnés dans la cuisine de la pension. Une caisse commune sert à financer l’achat des aliments. Ils doivent se concevoir à base de poisson, de poulet et de riz (poisson cru tahitien, sashimi, carpaccio, poisson grillé sauce vanille ; un recueil électronique de recettes simples, variées et faciles à mettre en œuvre est remis à chaque participant). Les légumes, et donc la salade, sont rares dans les atolls. Le bungalow est équipé des accessoires indispensables mais, pour votre confort personnel, nous vous conseillons d’emmener une moustiquaire.

Privilégier la récupération et la consommation modérée d'eau de pluie.

Utilisation des ressources locales : pêche et agriculture vivrières, cuisine des produits de base.

Organisation et participation active à des programmes locaux et internationaux de connaissance et de conservation des écosystèmes marins.



Dates 2018 : quatre sessions de deux semaines du 25 juin au 19 août.
Télécharger le programme > http://www.gemmpacific.org/pdf/programme-sejours.pdf
Capacité d’accueil : minimum 2 et maximum 4 participants par séjour.
Participation pour deux semaines : 2 550 €* / personne.

*La participation financière comprend l’encadrement, la logistique, les frais de fonctionnement du projet, l’hébergement, la nourriture et les transferts. Elle n’inclut pas le voyage international et local jusqu’à l’aérodrome de Rangiroa ainsi que les dépenses occasionnées (boissons, restaurant, etc.). Les boissons alcoolisées ne sont pas comprises dans les frais de participation.

Trouver les vols les moins chers pour nous rejoindre en Polynésie > http://www.gemmpacific.org/pdf/gemm-air-malin.pdf

[email protected]
P.R. Tiputa - 98776 Rangiroa - Polynésie française

Échanger avec des anciens de la mission Céta'Plongée en contactant Tasnime ([email protected]) ou Saguira ([email protected]). Site Web : www.gemmpacific.org
Téléphone : +689.87.77.90.99

Un Avis de “Polynesie Francaise - CÉTA’PLONGÉE, la plongée écovolontaire se penche sur le cas des grands dauphins de Rangiroa”

  1. pascal :

    Bertrand, Frédéric, Johan, Laurent & Thomas. « Nous évoluons dans un environnement privilégié. Le site de la passe de Tiputa est extraordinaire et nous pouvons allier l’utile à l’agréable en mettant à disposition nos aptitudes de plongeurs sous-marins. La diversité des tâches et des points d’observation (terre, bateau, sous-marin) permet d’enchaîner les émerveillements ».

    Delphine. « Jusqu’à présent, mon observation la plus mémorable reste celle faite hier lors de ma première plongée en océan : plus de 10 dauphins visibles, dont certains socialisant entre eux à faible distance. J’ai d’une part ressenti une joie immense d’avoir le privilège d’assister à de telles scènes, mais surtout découvert un animal sauvage bien différent de l’image que nous a laissée Flipper ».

Font "GeosansLight" was not found.Partagez votre expérience

Tags: , , , ,

litoshcomics magazine-pdf.org best-newmovies.net

لینک های ابری :  ,  پاراگلایدر , پرواز تفریحی , مبلمان اداری , زیورآلات , , خرید ساعت مچی , ساعت مچی , ساعت بند چرم , ماساژور لاغری , فروشگاه اینترنتی , خرید اینترنتی , انگشتر , نیم ست