Polynésie française - CÉTA’VIGIE, voyage au centre de la mer à la découverte des baleines à bosse

Site Web : www.gemmpacific.org
Téléphone : +689.87.77.90.99


Devenez écovolontaire avec le GEMM et passez deux semaines ou plus avec les spécialistes qui étudient les cétacés des archipels polynésiens.

Éparpillé sur une surface océanique de 4,8 millions de kilomètres carrés, le Sanctuaire des Mammifères Marins de Polynésie, créé en 2002, est l'habitat temporaire ou permanent d'une vingtaine d'espèces de cétacés. Le Groupe d'Étude des Mammifères Marins (GEMM) s'efforce de mieux connaître ces animaux afin de mieux assurer leur présent et leur avenir. Cette démarche nous permet d'apprécier et de suivre l'état des populations de baleines et de dauphins et des individus qui les composent.

Des écovolontaires partageant nos soucis et nos objectifs nous rejoignent de tous les pays pour soutenir notre travail ou se former. Nous travaillons avec eux à ce que les mammifères marins sauvages et leurs écosystèmes soient mieux connus et respectés. Nos missions leur donnent en outre l'opportunité d'acquérir des connaissances de terrain dans un cadre exceptionnel.

Afin de mieux comprendre le comportement des baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) et des autres cétacés du nord-ouest de l’archipel des Tuamotu, une expédition a été réalisée en septembre 2015 par le GEMM autour de l’île de Makatea : l’expédition Céta’Vigie.

Depuis, trois expéditions sont organisées chaque année. Ces expéditions de 14 jours, à la voile et sur l’île de Makatea, sont ouvertes aux écovolontaires et organisées en lien avec notre programme de recherche, lui-même lié à des observatoires et laboratoires régionaux, nationaux et internationaux. À travers une meilleure connaissance des populations de cétacés sauvages de la zone, il s’agit avant tout de travailler à la conservation de celles-ci en intégrant à notre travail une réflexion sur la création d’un parc naturel marin à Makatea. L'accueil de participants extérieurs permet de supporter une partie des frais de campagne et de structurer des cycles de collecte de données réguliers, auxquels les collaborateurs du GEMM peuvent associer ponctuellement leurs besoins propres. Les écovolontaires, en rejoignant une équipe constituée d'un skipper et d’un biologiste marin, participent à la conservation d’un site d’exception tout en soutenant l’idée d’une science soucieuse de partager connaissance et questionnements.

Télécharger le descriptif de la mission Céta'Vigie à Makatea > http://www.gemmpacific.org/pdf/cetavigie.pdf

Le rendez-vous a lieu à Rangiroa, desservi chaque jour par des vols locaux en provenance de Tahiti.

Après un ravitaillement, l’équipe sera transférée en voilier sur l’île de Makatea, paradis naturel quasi-inaccessible. Le transfert dure 2 jours.

Une présentation (équipe, zone d’étude, matériel, espèces, comportements) est prévue en début d’expédition. Les rappels de sécurité et des gestes à accomplir seront systématiques.

L’équipe sera débarquée dès son arrivée sur l’île de Makatea pour y rejoindre ses locaux d’habitation. Quotidiennement et par ½ journées, les écovolontaires seront dispatchés sur les zones d’observation, à terre ou en mer.

Les techniques de relèvements, catalogues et méthodes d'analyse employées sont effectuées en lien étroit avec la communauté scientifique nationale et internationale. Les observations de cétacés donnent lieu à de la photo-identification. Les photos sont ensuite comparées aux catalogues existants. Des enregistrements acoustiques et comportementaux sont effectués.

À Makatea, l’hébergement se fait dans une petite maison située dans une pension du minuscule village de Vaitepaua. Les conditions sont de type dortoir (lits simples), avec une salle de bain commune équipée de toilettes, d'une douche et un accès à l'électricité (220V). Les moustiquaires ne sont pas fournies. Le belvédère, lieu d'observation à terre, et la darse d’embarquement pour les observations en mer sont situés à 15 et 20 minutes à pied du lieu d’hébergement. Les repas sont pris en charge par la pension. Les légumes, et donc la salade, sont rares à Makatea et dans les atolls en général.



Profil de l'écovolontaire
> Personne endurante ayant un bon sens de l'observation naturaliste (repérage et identification des animaux).

> Apte à la nage, supportant la navigation et la promiscuité. Bonne condition physique générale. Pas de maladie cardiaque ou de traitement exigeant la proximité d'hôpitaux, de médecins ou même d’infirmiers.

> Capacités à vivre en groupe, participer au nettoyage et au rangement des collectifs, quelques notions de cuisine appréciées.

> Se munir de bagages souples et relativement légers afin de faciliter les transferts.

Privilégier la récupération et la consommation modérée d'eau de pluie.

Utilisation des ressources locales : pêche et agriculture vivrières, cuisine des produits de base.

Organisation et participation active à des programmes locaux et internationaux de connaissance et de conservation des écosystèmes marins.

Privilégier l'utilisation de la voile pour observer les cétacés dans leur milieu naturel.



Dates 2018 : trois sessions de deux semaines du 20 août au 14 octobre.
Télécharger le programme > http://www.gemmpacific.org/pdf/programme-sejours.pdf
Capacité d’accueil : minimum 1 et maximum 3 participants par séjour.
Participation pour deux semaines : 2 550 €* / personne.

*La participation financière comprend l’encadrement, la logistique, les frais de fonctionnement du projet, l’hébergement, la nourriture et les transferts. Elle n’inclut pas le voyage international et local jusqu’à l’aérodrome de Rangiroa ainsi que les dépenses occasionnées (boissons, restaurant, etc.). Les boissons alcoolisées ne sont pas comprises dans les frais de participation.

Trouver les vols les moins chers pour nous rejoindre en Polynésie > http://www.gemmpacific.org/pdf/gemm-air-malin.pdf

Groupe d'Étude des Mammifères Marins (GEMM) de Polynésie.
Le GEMM est une association d'étude et de conservation des mammifères marins du Pacifique sud. Basée à Rangiroa, atoll de l'archipel des Tuamotu, elle travaille principalement sur la relation homme-animal sauvage à travers le suivi écovolontaire de populations de baleines et de dauphins.

Adresse > P.R. Tiputa - 98776 Rangiroa - Polynésie française
Facebook > https://www.facebook.com/groups/140800299662531/
Échanger avec des anciens de la mission Céta'Vigie en contactant Tasnime ([email protected]) ou Saguira ([email protected]). Site Web : www.gemmpacific.org
Téléphone : +689.87.77.90.99

Un Avis de “Polynésie française - CÉTA’VIGIE, voyage au centre de la mer à la découverte des baleines à bosse”

  1. pascal :

    Catherine et Nicolas. « Un léviathan farceur apparaît alors soudain sur notre arrière, pour se mettre à examiner tranquillement le bateau. C’est surréaliste… Incroyable de pouvoir l’admirer d’aussi près. Il nous accepte calmement dans son monde et nous nous observons mutuellement dans l’eau pendant trois quart d’heure. Au total, pas moins de quatre espèces de cétacés ont croisés ce jour-là notre route et il nous reste 1000 photos et vidéos à traiter avant notre départ après-demain. Gasp ! »

Font "GeosansLight" was not found.Partagez votre expérience

Tags: , , , ,

litoshcomics magazine-pdf.org best-newmovies.net

لینک های ابری :  ,  پاراگلایدر , پرواز تفریحی , مبلمان اداری , زیورآلات , , خرید ساعت مچی , ساعت مچی , ساعت بند چرم , ماساژور لاغری , فروشگاه اینترنتی , خرید اینترنتی , انگشتر , نیم ست