Richard Kozik, La Bicyclette Fleurie


Richard Kozik, propriétaire de la chambre d’hôtes La Bicyclette Fleurie.

Voyagespourlaplanete.com : Quel a été le déclic qui a fait que vous ayez envie de vous lancer dans une démarche environnementale ?

J’ai fait le choix d’arrêter mon activité salarié pour me consacrer totalement à la réalisation de notre projet de chambres d’hôtes à l’age de 35 ans. C’était un véritable projet de vie pour moi, mon épouse et nos 2 filles alors âgées de 3 et 5 ans. Nous avons toujours recherché un mode de vie en harmonie avec la nature. Il était donc tout naturel de limiter au maximum l’impact environnemental de notre projet. De plus nous avions notre responsabilité de parents de montrer l’exemple à nos propres enfants. Les travaux avaient déjà commencés lorsqu’un jour je suis passé devant un lycée en construction. L’architecte avait posé devant un grand panneau d’écrivant toute la démarche d’éco-construction de son projet : intégration dans son environnement, énergie renouvelable, matériaux naturels, économie d’eau, gestion des déchets etc. Ma démarche environnementale d’éco-construction était déjà bien engagée, mais je n’en avais pas pris la mesure. Ce fut le vrai déclic. Aux convictions, il fallait y ajouter une dimension de communication ainsi que celle du partage de retour d’expérience. C’est à partir de ce moment que j’ai souhaité que La Bicyclette Fleurie s’appuie sur une démarche environnementale structurée.

- Est-ce que cette démarche vous a apporté entière satisfaction ?

Oui totalement. A titre personnel d’une part par la fierté d’avoir pu aller jusqu’à la concrétisation de mes convictions à travers ce projet. D’autre part, de pouvoir faire découvrir à nos clients les solutions que nous avons développées et qui bien souvent relèvent du bon sens. Enfin, l’intégration d’une démarche environnementale globale à l’échelle notre projet a été, en amont pour la construction, comme en aval en phase d’exploitation, une solution originale de maîtrise des coûts.

- Quels seraient les conseils que vous aimeriez donner à vos confrères hôteliers ?

Je ne peux qu’inciter mes confrères hôteliers qui ont des convictions environnementales à les mettre en place. Les clients qui fréquentent nos établissements de chambres d’hôtes sont très sensibles à l’empreinte environnementale des hébergements qu’ils choisissent. Ils sont bien souvent également clients du parc hôtelier et je ne vois pas pourquoi ils y seraient subitement insensibles. Les propriétaires ou gérants d’établissements hôteliers ont donc tout intérêt à communiquer sur les démarches déjà engagées, ou à mettre rapidement en place des actions allant dans ce sens. L’incidence du tourisme de loisir ou du tourisme d’affaire peut être pour certain territoires visités extrêmement préjudiciable d’un point de vu environnemental. Je ne pense pas qu’il puisse y avoir à terme d’économie touristique durable sans tourisme durable ! C’est en cela que la vitrine des trophées du Tourisme Responsable de voyages-sncf.com est une extraordinaire opportunité pour tous les professionnels du tourisme de se dire : « moi aussi je peux le faire », « moi aussi je peux faire encore mieux ».

- Quels sont les aspects sur lesquels vous souhaitez encore travailler, vos futurs projets ?

En ce qui concerne l’exploitation de La Bicyclette Fleurie, je mesure quotidiennement l’impact environnemental de chacune de mes actions. Pour cela je travaille actuellement à la mise en place de partenariat avec les acteurs du territoire avec qui nous partageons les mêmes convictions environnementales: fournisseurs, producteurs, clients. La prochaine étape sera d’arriver à travailler en réseau afin de ne plus être de simples électrons libres.

Comme très souvent dans toutes les activités commerciales, ce sont vos client qui vous fixent vos nouveaux projets. Aujourd’hui je suis sollicité de toutes parts pour du tourisme d’affaire ou de loisir, pour l’organisation de séjours à thèmes ou de séminaires. Je travail seul sur mon activité, il m’est donc difficile de satisfaire toutes les demandes. Mon futur projet consiste en la mise en place d’une nouvelle organisation me permettant d’accompagner durablement mon développement.

litoshcomics magazine-pdf.org best-newmovies.net