Equateur – Pays d’Orchidées : Voyage botanique

Un itinéraire « bota » à la carte et diversifié, à la découverte d’un grand nombre d’espèces florales, mais aussi de la faune et de l’histoire naturelle néo tropicale et d’altitude.
Ce passionnant voyage à travers les différents écosystèmes du pays nous permettra aussi de découvrir et de mieux comprendre les multiples visages de l’Equateur contemporain, langue, populations, coutumes mais aussi paysages, architecture et gastronomie.

Activités:

Botanique appliquée : A la recherche des orchidées, Découverte de la diversité floristique de l’Equateur propre au climat andin, Visite de Quito, ville historique et son jardin botanique.

Jour 01 : Vol Paris – Quito : Bienvenue en Equateur…
Vol international entre Paris et Quito. Transfert depuis l’aéroport puis installation à l’hôtel, suivi d’un pot de bienvenue et d’un briefing sur le voyage à venir. Dîner libre. Nuit à Quito, en hôtel de charme.

Jour 02 : QUITO – CHIRIBOGA – GUAJALITO
La route de Chiribago se caractérise par son isolement, sa topographie et surtout son ample radiant altitudinal. Nous traverserons pas moins de 4 écosystèmes différents durant toute la journée, de 3400 à 660 mètres d’altitude. C’est le long de cette route de deuxième ordre, heureusement très peu fréquentée, que nous commencerons nos premières observations. Les échelles, transportées sur le toit de notre véhicule, nous permettrons, avec beaucoup de vigilance, d’observer un grand nombre d’espèces logées sur les hautes falaises, en bordure de route. Cochlioda vulcanica, Odontoglossum halli, Epidendrum fimbriatum, Altensteinia virescens, Pleurothalis bivalvis et P. macra, mais aussi Cranichis fertils, Benzingia estradae, Odontoglossum cirrhosum et Scelochils Chiribogae. Arrivée à la réserve de Guajalito en fin d’après-midi. Cette réserve privée ne comporte pas un hébergement de grande qualité mais permet, par sa localisation géographique, de profiter d’un point d’exploration stratégique. Diner et nuit en Lodge standard. (Guajalito) B/L/D
NOTA : Guajalito, étant avant tout un lieu de recherche scientifique, n’offre qu’un hébergement standard en dortoir.

Jour 03 : GUAJALITO – TINALANDIA
Les sentiers de cette réserve de grande importance floristique, renferment plus de 2800 espèces de plantes vasculaires dont une centaine d’endémiques. La grande diversité d’orchidée est également représentative de l’importance de la conservation de ces forêts subtropicales, Cyrtochilum serratum, Dracula Felix, la superbe Gongora rufescens, près des courts d’eaux, mais aussi Lepanthes calodictyon et la curieuse Pleurothalis scoparum. Nous aurons également la possibilité de profiter de la grande diversité de familles néo tropicales arbustive comme Ericacea, Onagraceae et Melastomataceae. En milieu d’après-midi nous descendrons encore en altitude jusqu’à notre nouveau Lodge, le long de la rivière Toachi. Diner et nuit en Lodge de catégorie supérieure (Tinalandia Lodge). B/L/D

Jour 04 : TINALANDIA – LOS BANCOS
Après cette bonne nuit de repos nous repartirons, sur ce nouveau site, à la recherche de nouvelles espèces de basses terres (600-900 m), Dichaea angustisegmenta, la robuste Huntleya fasciata, Govenia sodiroi, la magnifique Mesopinidium incantans mais aussi certaines espèces de zones dégradées comme Epidendrum macrophorum, Polystachia concreta et l’endémique Pleurothalis (Acronnia) prolaticolaris. Déjeuner au Lodge, puis remonté vers le nord par la route de Los Bancos. Cette route étant relativement nouvelle, nous aurons la possibilité de faire quelques arrêts d’observations. Arrivée en fin d’après-midi à notre nouveau Lodge où nous resterons les 4 prochaines nuits. (Sachatamia Lodge). B/L/D

Jour 05 : MILPE
Depuis notre Lodge il n’y a qu’une demi-heure pour nous rendre dans les deux réserves de Milpe, un des projets de conservation de la Mindo cloudforest Fundation, qui axe son effort de conservation surtout sur l’avifaune locale, mais aussi sur l’herpétofaune et bien entendus la flore. Les deux sites de visites offrent d’agréables et amples sentiers permettant de très bonnes observations. La topographie de cette vallée tropicale humide, descendant jusqu’au bord de la rivière Milpe nous permettra sans doute l’observation de nouveaux genres ; Ionopsis sp, Huntleya sp, Gongora sp, entre autres.

Le déjeuner sur place nous permettra de faire un « break botanique » et de nous délecter du ballet aérien d’un grand nombre de Colibris, important polinisateur de nombreuses familles néo tropicales. Sur les zones de pâturages proches de la réserve, certaines espèces d’orchidées se sont particulièrement bien adaptées, comme Comparettia falcata ou Cischweinfia rostrata, Maxilaria gentry et la quasi-endémique Maxillaria marmoliana. Diner et nuit au même Lodge. (Sachatamia) B/L/D

Jour 06 : MINDO – NAMBILLO
Nous rejoindrons ce matin le fond de la vallée de Mindo- Nambillo. Au cœur de ce petit village s’est développé depuis une quinzaine d’années un Orchidarium réputé pour sa richesse d’espèces. Nous en ferons le tour accompagnés de son propriétaire. Toutes les espèces exposées ici sont de la vallée et ont été récupérées de supports tombés au sol. Nous irons déjeuner à la ferme aux papillons, autre important polinisateurs de la zone. L’après-midi sera dédié à la découverte des forêts tropicales humides environnantes. Un grand nombre de sentiers longent la rivière de Nambillo, Trichopilia rostrata, Stellilabiumm hirtzii, Stanhopea impressa et l’endémique mais commune Scaphosepalum beluosum. Diner et nuit au même Lodge. (Sachatamia) B/L/D

Jour 07: EL PAHUMA – PULULAHUA
La remontée vers la vallée inter andine et la capitale équatorienne nous permettra de visiter de nouveaux écosystèmes, plus froids et plus ventés, comme El Pahuma. Les 65 hectares de forêts de nuages (2000mtrs) abritent plus de 270 espèces d’orchidées, mais également un grand nombre de familles représentatives de ce biotope, Heliconias, Fougères arborescentes, Bromelias, mousses et lichens. Visite de l’orchidarium et de différents sentiers, où cohabitent aussi un grand nombre d’espèces animales, Geais, Ours à lunettes, Grallaires et Colibris. Déjeuner sur place. Nous continuerons ensuite à gravir les contreforts de la cordillère occidentale jusqu’à la réserve géo-botanique du Pululahua. Au cœur de l’une des pus grandes caldera active habitée par l’homme, nous partirons à la recherche de nouvelles espèces, Lycaste gigantea, Cyrtochilum macranthum, Cyrtochilum serratum, Pleurothallis truncata, Epidendrum quitensium, Epidendrum diothonaeoide, Maxillaria aggregata, Maxillaria pardalina, Elleanthus capitatus. Diner libre et nuit à Quito. (Hôtel Boutique Casa Foch) B/L
NOTA : Certains sentiers de la réserve El Pahuma peuvent, selon le climat, offrir quelques difficultés pendant les marches et les observations.

Jour 08 : YANACOCHA
Cette nouvelle réserve, gérée par la Fondation Jocotoco, l’une des plus actives du pays en terme de conservation, représente un grand intérêt de par son altitude. Située sur les contreforts ouest du volcan actif Pichincha, elle abrite plus de 1200 hectares de forêts alto andine et paramo (De 2800 à 4000 mtrs). Aa paleacea et A. maderoi, Cyrtochilum auropurpureum, C. Angustatum, Masdevalia laevi, Platystele stonyx, Epidendrum orthocaule et E. macrostachyum, sont quelques exemples d’espèces présentes sur la zone, sans bien entendu oublier plusieurs espèces de Fuchsia, Ericacée, Melastomacée et Campanulacée. Retour vers Quito en fin d’après-midi. Diner libre et nuit à Quito. (Hôtel Boutique Casa Foch) B/L

Jour 09 : PARC NATIONAL COTOPAXI
Pour complémenter nos observations, nous basculerons aujourd’hui vers la cordillère orientale. La panaméricaine sud nous fera longer la fameuse avenue des Volcans, surnommée ainsi par A. Von Humboldt. La route menant jusqu’à notre prochaine étape nous permettra l’observation d’une nouvelle végétation d’altitude, Siphocampylus sp, Bomarea sp, Lupin et plusieurs Solonacés. Installation dans notre prochaine auberge, située au pied de l’ancien volcan Rumiñahui.
Après avoir passé l’entrée du Parc National Cotopaxi, nous nous dirigerons vers les hauts plateaux de steppes de la réserve à la recherche de nouvelles espèces florales d’altitudes dont plusieurs espèces d’orchidées du genre Aa (A. reichb, A. hartwegii, A. maderoi), Cyrtochilum, Epidendrum, Stelis, Pachyphyllum et Trichosalpinx, dont la quasi endémique T. quitensis. Sur les flancs du plus haut volcan actif du pays poussent Culcitium canescens, Hypericum sp, Puya clava, ainsi qu’une grande variété de Gentianes, Valériane et Werneria et l’emblématique Chuquiraga jussieui. Avec un peu de chance nous pourrons observer le vol gracieux du Condor Andin. Une marche le long de la lagune de Limpiopungo nous permettra d’observer de grandes populations d’oiseaux aquatiques, Grèbes à belles joues, Canard à queue pointue, Vanneaux des Andes. Pique-nique au bord de la lagune. Retour vers notre Hacienda pour le dîner.
Nuit en Hacienda d’altitude (El Porvenir). B/L/D

Jour 10 : COTOPAXI – BAÑOS
Nous profiterons de cette charmante hacienda pour prendre un peu de repos avant de continuer notre route vers le sud. Le long de la route menant à notre prochaine étape, nous ferons quelques arrêts pour découvrir certaines espèces botaniques américaines d’importance, comme Oxalis cf. Pendiculris (Oxalidaceae), Prunus capuli (rosaceae) et plusieurs espèces de Brugmansia. Arrivée à proximité du volcan actif Tungurahua en début d’après-midi. Si le climat le permet nous aurons peut-être la chance d’observer son activité presque constante. C’est justement sur les flux de lave des dernières éruptions qu’il est possible d’observer certaines espèces bien adaptées à ce nouveau sol, comme certains bromelias terrestres Puya, certaines amaryllis (Phaedranassa schizantha var. ignea et P. viridiflora) et certaines orchidées comme la spectaculaire Phragmipedium lindenii. Diner libre et nuit en hôtel de charme à Baños. (Isla de Baños) B/L

Jour 11 : LE LONG DE LA VALLEE DU PASTAZA
Contrastant avec les vallées semi-arides situées à l’Ouest du village de Baños, les contreforts Est de cette partie des Andes sont eux, bel et bien couverts d’une végétation humide, dense et riche. Nous explorerons aujourd’hui cet écosystème le long de la rivière Pastaza, l’un des principaux affluant du Marañon. Les nouvelles espèces décrites d’orchidées, ne manque pas sur cette zone de la haute Amazonie équatorienne : Phragmipedium pearcei, Campylocentrum jostii, Stellilabium jostii, Lepanthes spruceana et un grand nombre de nouvelles Teagueia sp. Sans oublier d’autres endémiques comme Phaedranassa tungurahuae (Amaryllidaceae), Zapoteca aculeata, (Faceae). Retour vers le village de Baños en fin d’après-midi. Diner libre et nuit en hôtel de charme à Baños. (Isla de Baños) B/L

Jour 12: RIO TOPO
Après le petit déjeuner, descente vers le bassin amazonien. Nous dédirons cette journée à l’observation de nouvelles espèces de basse terre. Nous ferons également un arrêt à l’orchidarium de Puyo pour l’observation d’espèces de plus basse altitude, Cleistes rosea, Gongora rufescens, Chaubardia heteroclita, Maxillaria striata, Phragmipedium pearcei, Sobralia rosea, Stanhopea aff. Napoensis, Pleurothallis marthae, Cattleya iricolor, Oncidium fuscatum, entre autres. Retour en début d’après-midi vers la capitale équatorienne. Diner libre et nuit en hôtel de charme.
(Casa Foch) B/L

Jour 13 : QUITO, PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ
La découverte du Quito Colonial nous permettra d’effectuer un sage mélange entre culture, histoire et bien entendus botanique. Aux détours des ruelles et des places de la ville nous nous intéresserons aux façades blanchies à la chaux des églises coloniales et demeures républicaines, mais aussi aux espèces ornementales les plus représentatives et exotiques de cette ville telle Chionanthus pubescens, Bocconia integrifola, Delostoma integrifolium, Tecoma stans. Déjeuner au musée de la ville où nous pourrons apprécier plusieurs Onagraceae botaniques et hybridés, Fuchsia boliviana alba ou Fuchsia triphylla. Nous finirons cette visite par certains lieux incontournables qui caractérisent ce quartier classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO : la Place de l’Indépendance, le Palais présidentiel et la Cathédrale, mais aussi La Ronda, la rue la plus chargée d’histoire de Quito ou encore l’Eglise de la Compañía et celle de San Francisco, la plus vieille de la ville (16ème siècle). Dîner et nuit en hôtel de charme. (Casa Foch). B/L

Jour 14 : JARDIN BOTANIQUE – AEROPORT
Situé en plein cœur de la Carolina, le plus grand parc du nord de la capitale équatorienne, le Jardin botanique de Quito, sera le meilleur endroit pour conclure ce voyage botanique, sur un ton de Bromelias, Orchidées et Fuchsia. Nous aurons l’occasion aujourd’hui de profiter des deux serres d’orchidées pour nos dernières photos. L’une rassemblant des espèces tropicales et l’autre d’altitude. Nous aurons tout le temps de prendre les meilleurs clichés d’un grand nombre d’espèces complémentaires dont certains hybrides. Déjeuner d’au revoir au restaurant « chez Jérôme », pour un dernier repas autour de la gastronomie andine complémenté par un coup de main bien français. Si l’époque s’y prête, nous aurons la possibilité de gouter une spécialité à base d’Orchidées….comestibles.
Transfert vers l’aéroport pour votre vol international retour vers Paris – B

Jour 15 : ARRIVEE A PARIS
Arrivée en France.

NB : Cet itinéraire est donné à titre indicatif : selon les conditions météorologiques, les contraintes opérationnelles ou un événement d’intérêt ponctuel, votre guide pourra le modifier pour votre sécurité et le bon déroulement du séjour.
D’autre part, le temps de route indiqué en transport est une moyenne tenant compte « d’arrêts photo » et déjeuner, ainsi que de l’état des routes et des pistes.

Engagement pour la planète:

Programme de compensation carbone au Niger :
Au Niger, pays en proie à la désertification, le changement climatique, plus qu’ailleurs sur la planète, accélère la disparition de la biodiversité. La contribution d’Escursia en faveur du programme de replantation des Acacias dans le complexe du Parc National du « W », s’inscrit dans une démarche exemplaire d’utilisation concrète de « la taxe carbone ». Cette action en faveur de l’environnement bénéficie également aux populations villageoises, très fortement dépendantes de la Nature qui les entoure. Cette prise de conscience permet ainsi au voyageur Escursia de participer au développement durable des espaces naturels du Niger.
ESCURSIA s’engage en finançant 50% du montant nécessaire pour amortir totalement l’émission de CO2 liée au déplacement aérien. Vous êtes libres de compenser les autres 50% de vos émissions auprès de cette association nigérienne. Merci de prendre contact avec l’agence Escursia pour connaître les modalités de la souscription.

Prix:

« Pays d’Orchidées » (15 jours/13 nuits) 2 950 € TTC/personne
Supplément petit groupe (7-10 voyageurs): 250 €
Supplément petit groupe (5-6 voyageurs): 400 €
Supplément tout petit groupe (4-5 voyageurs): 700 €
Supplément chambre individuelle: 200 €
Supplément Haute Saison: 200 €
Taille du groupe : à partir de 10 personnes
Montant des taxes aéroportuaires incluses dans le forfait
Transport aérien : Iberia / LAN, Delta Airlines, Air Europa / Air Comet. *(Pas de chambre individuelle disponible à Guajalito le Jour 2.)
Nos prix forfaitaires comprennent :

Transport privé pendant toute la durée du tour avec chauffeur hispanophone.

Hébergement en chambre double (hôtels de charme) et en dortoirs (Guajalito Lodge)

Guide botaniste bilingue (Francophone si disponible)*

Tous les repas et les pique-niques mentionnés sur l’itinéraire (B = Petit Déjeuner, L= Déjeuner, D= Dîner)

L’assurance assistance rapatriement incluse

Les bottes en caoutchouc

*En cas d’indisponibilités du guide francophone, le groupe sera accompagné d’un guide bilingue + un traducteur.

Nos prix forfaitaires ne comprennent pas :

Taxe d’entrée et de sortie du pays (USD 41.00 à ce jour)

Les entrées aux réserves (USD 52.00 à ce jour)

Les dîners des J7, J8, J10, J11, J12, J13 (entre 8.00 et 15.00 usd/pers/repas)

Boissons soft et alcoolisées

Dépenses personnelles

Pourboires

L’assurance complémentaire multirisque « Perles Loisirs »

Toute prestation non précisée dans la rubrique ci-dessus « Nos prix forfaitaires comprennent ».

Evaluer et écrire un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *