France – Randonnée Solidaire en Cévennes Ardéchoises

‘’Le tourisme solidaire tel qu’il se construit au Sud peut être porteur d’enseignements au Nord. Nul besoin de partir à l’autre bout du monde pour aller à la rencontre d’un lieu, des hommes et des femmes qui l’habitent, dans un esprit de solidarité.’’ Source Altermondes N°7

Cette randonnée, au cœur du Parc Naturel Des Monts d’Ardèche, vous fera découvrir les Cévennes Ardéchoises, territoire à forte déprise rurale où il y a quelques siècles le châtaignier y était roi. Aujourd’hui, la plupart des ces châtaigneraies sont à l’abandon ; la forêt reprenant ses droits. De nombreux hameaux abandonnés, des clèdes et des moulins hors d’état de fonctionnement, et des terrasses (faïsses) qui inlassablement perdent leur fonction en voyant leurs murets se détériorer avec le temps. Des chemins et des calades qui se referment chaque année par un manque d’entretien ou de fréquentation.

Mais fort heureusement quelques paysans et éleveurs s’accrochent encore à ces pentes de schiste et rendent à ce pays toute sa beauté à la fois sauvage et nourricière.
Vous verrez de magnifiques châtaigneraies encore entretenues, comme à Laval d’Aurelle, l’une des plus belles d’Ardèche et des zones agricoles en reconquête de l’homme.

Nous privilégions sur cette randonnée les rencontres et le partage lors d’actions communes et volontaires sur place.

Activités:

Jour 1
Accueil à partir de 17h au centre de séjour de l’association La Fage dans le petit village cévenol de Montselgues où Marie-Noëlle et toute son équipe nous reçoivent. Nuit en chambres de 4 à 6 personnes.

Jour 2
Boucle sur la journée au départ de Montselgues. Nous descendons le long de la rivière de Thines et traversons une partie de la vingtaine de hameaux qui constituent la commune de Thines. Hameaux chargés d’histoire, comme celui de Tastevin où des résistants de la seconde guerre mondiale ont combattu les allemands.
Nous continuons jusqu’au village de Thines où se dresse son église classée du 12e siècle. Puis nous remontons entre châtaigneraies et chênes verts aux accents méridionaux jusqu’à Montselgues.
17,5 km, 5h30 de marche. M : 700 m, D : 700 m.

Jour 3
Nous quittons le plateau de Montselgues pour descendre au hameau de Chalendas puis au ruisseau des Ourlettes. Nous traversons Laval d’Aurelle et ses magnifiques châtaigneraies avant d’arriver au hameau d’Ubac et ses ambiances cévenoles où Aline et Gérard nous accueillent. Visite de la mielerie, du rucher et d’un ancien moulin. Nuit sous tente. Repas à l’abri en cas de mauvais temps.
12,5 km, 4h30 de marche. M : 450 m, D : 650 m.

Jour 4
Demi-journée ‘’Partage & actions solidaires’’ : échanges, discussions et entraide avec Aline et Gérard qui entretiennent une partie des châtaigneraies d’Ubac et qui souhaitent faire de l’apiculture et de la culture des châtaignes leur activité principale. Randonnée en début d’après-midi en passant. Nous allons traverser la Borne avant de remonter à Tressol puis Saint Laurent les Bains. Petit arrêt à Saint Laurent pour vous raconter son histoire et son thermalisme. Puis par le ruisseau de Beldous, nous rejoignons Conches ou Sara et François, nous accueillent. Nuit sous tente.
8,5 km, 3h de marche. M : 530 m, D : 530 m.

Jour 5
Journée ‘’Partage & actions solidaires’’ : échanges, discussions et entraide à Conches avec Sara et François qui sont en train de réhabiliter une partie de cet ancien hameau (où il n’y a pas d’accès véhicule) et de le rendre exploitable pour l’agriculture.
Nous profitons de cette journée pour apporter notre aide manuelle (à la porté de tous et sans aucune obligation) sur différents ateliers ou chantiers : jardin, cuisine, réfection de murets, débroussaillage, construction etc. Nous pouvons aussi apporter notre aide technique : expérience en architecture, en construction, etc.
Petite promenade en fin d’après-midi pour ceux qui le souhaitent. Nuit sous tente.

Jour 6
Nous remontons la vallée du Mas de Truc pour arriver au village de Loubaresse qui domine la vallée de la Baume. Nous traversons la forêt domaniale de Pratauberat puis le col de la croix de la Femme Morte. Nous nous dirigeons vers le hameau du Petit Paris, construit sur un chaos granitique et ses belles maisons en pierre avant de rejoindre Montselgues.
18,5 km, 6h00 de marche. M : 550 m, D : 750 m.

Jour 7
Randonnée et visite de la tourbière de Montselgues. Dispersion après le déjeuner vers 14h.
5 km, 2h30 de marche et découverte. M : 70 m, D : 70 m.

Engagement pour la planète:

La Burle, implantée depuis plus de 30 ans sur le plateau Ardéchois tente du mieux possible d’appliquer les principes du tourisme solidaire sur son lieu d’implantation.

Dans ce sens, elle a souhaité créer un circuit en Ardèche, « Randonnée solidaire en Cévennes Ardéchoises », afin de placer l’homme et la rencontre dans une logique de développement des territoires.

Ce séjour se veut avant tout solidaire par le fait des rencontres avec les habitants lors des randonnées mais aussi avec les échanges et les actions mises en place.

L’idée, et l’objectif, étant bien d’apporter notre contribution au développement de ces zones fragiles et de les aider dans un développement durable avec la mise en place d’accueil de randonneurs.

Prix:

DEPART : Tous les dimanches du 24/04 au 18/09/2011 inclus (excepté le 12/06/2011)

PRIX : 560 €
TOUT COMPRIS EXCEPTE le transport jusqu’au lieu de rendez-vous et le retour, les boissons et dépenses personnelles, les assurances.

DUREE : 7 jours - 3 de marche
HEBERGEMENT : Gîtes d’étape et 3 nuits sous tentes
ENCADREMENT : Accompagnateur en montagne
GROUPE : De 6 à 12 participants

Evaluer et écrire un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *