Polynésie Française – Des volontaires pour les baleines et les dauphins

Éparpillé sur une surface océanique de 4,8 millions de kilomètres carrés, le Sanctuaire des Mammifères Marins de Polynésie, créé en 2002, est l’habitat temporaire ou permanent d’une vingtaine d’espèces de cétacés.

Le Groupe d’Étude des Mammifères Marins de Polynésie vous propose, en participant aux missions suivantes, de donner votre appui actif à son programme de suivi local et global des mammifères marins du Sanctuaire de Polynésie, ainsi qu’à la sensibilisation et à l’encadrement des populations riveraines pour la gestion de leurs aires marines.

Ces missions vous donneront l’opportunité d’acquérir des connaissances de terrain dans un cadre exceptionnel. Devenez équipier du G.E.M.M. et passez 2 semaines avec les spécialistes qui étudient les cétacés des archipels polynésiens : baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) aux îles Sous-le-Vent (Société) et grands dauphins (Tursiops truncatus) à Rangiroa (Tuamotu). Vous apprendrez à :

– Préparer une sortie
– Repérer, identifier, observer et relever le comportement des cétacés en milieu naturel
– Reconnaître les vocalises (baleines à bosse)
– Archiver et analyser les données
– Gérer un catalogue de photo-identification
– Mieux connaître la faune océanique tropicale

Activités:

Tuamotu : grands dauphins de Rangiroa
Dates : du 01 avril au 31 juillet

Résumé du projet : Une population de grands dauphins (Tursiops truncatus) est résidente à Rangiroa. Le G.E.M.M. mène une étude sur ces animaux afin de déterminer l’abondance, le taux de fidélité aux différents sites d’observations, la structure sociale et le comportement de ces dauphins. De plus, l’intérêt à vouloir toucher les dauphins contribue au développement d’une nouvelle forme de tourisme. Le G.E.M.M. tente d’évaluer l’effet de ces interactions sur les grands dauphins de la zone de Tiputa.

Terrain : Les données sont collectées en Polynésie Française, à Rangiroa, où réside une population de grands dauphins. Les observations sont réalisées d’une part depuis la côte, à l’angle des passes où il est facile de photographier et d’identifier les dauphins ; d’autre part sous l’eau (en plongée), pour filmer les comportements. Les volontaires titulaires d’un niveau de plongée ont donc la possibilité d’effectuer plusieurs plongées. Celles-ci seront encadrées par des moniteurs brevetés professionnels (BEES).

Société : baleines à bosse de Huahine
Dates : du 15 août au 15 octobre

Résumé du projet : Les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) viennent mettre-bas et se reproduire dans les eaux polynésiennes de juillet à novembre. Le G.E.M.M. mène une étude sur cette espèce afin de déterminer son abondance aux îles Sous-le-Vent.

Terrain : Les données sont collectées en Polynésie Française, à Huahine, lieu très fréquenté par les baleines à bosse. Les observations seront réalisées depuis la côte et la mer, où il est facile de photographier et d’identifier les baleines. Des vocalises sont enregistrées.

Engagement pour la planète:

Privilégier la récupération et la consommation modérée d’eau de pluie.
Utilisation des ressources locales : pêche et agriculture vivrières, cuisine des produits de base.
Privilégier l’utilisation de la voile pour observer les cétacés dans leur milieu naturel.
Organisation et participation active à des programmes locaux et internationaux de connaissance et de conservation des écosystèmes marins.

Prix:

Tuamotu : grands dauphins de Rangiroa
Dates : du 01 avril au 31 juillet

Participation aux frais : 721 €* / personne / semaine

*Ce prix comprend l'encadrement, les sorties, le matériel, l'hébergement, la nourriture et les transferts.

Société : baleines à bosse de Huahine
Dates : du 15 août au 15 octobre

Participation aux frais : 300 €* / personne / semaine.

*Ce prix comprend l'encadrement, les sorties, le matériel.

Evaluer et écrire un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *