TOGO & BENIN, DES VACANCES SOLIDAIRES ET EQUITABLES

Jour 1 : ARRIVEE A LOME (Togo)
Accueil à l’aéroport (vol de jour). Transfert à l’hôtel. Diner et nuitée (environ 30kms de l’aéroport)

Jour 2 : LOME – KPALIME (~90 Km ). Après le petit déjeuner, Tour de ville à la découverte de Lomé:
Visite de la ville de Lomé, joyeuse capitale du Togo à travers son : Grand Marché : On y trouve fruits, légumes, fétiches, peaux de caméléons, dents de requin..Le quartier administratif et ses bâtiments vestiges de la colonisation, la belle plage, les périphéries.
Déjeuner en famille loméenne suivi de la sieste traditionnelle. Après midi : Continuation sur Kpalime. Arrivée, Visite et Rencontre solidaire avec une Association de femmes travaillant le manioc (agriculture, récolte, fabrication de gari, du tapioca et autres), pour vous faire découvrir la tâche ardue de ces femmes. Possibilité de vous initier à la fabrication artisanale des produits locaux produits par l’association de ces ouvrières. Visite de la cascade de Womé, une beauté splendide ! Découverte de la ville de Kpalime avec son marché le centre artisanal. Diner et nuit à l’hôtel ou chez l’habitant.

Jour 3 : KPALIME – SOKODE – KARA (~350 Km).
Après le petit déjeuner, départ très tôt à Sokodé. Plus à l’ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l’Afrique. Rencontres & Visites solidaires aux Chefs qui dans leurs grandes maisons d’argile, règlent les problèmes de la communauté. Découverte de la ville de Sokodé : la ville, le Marché, le quotidien des habitants. Déjeuner suivi de repos. Continuation sur Kara avec découverte de la faille d’Alédjo en route vers Kara : véritable architecture humaine appliquée à la nature (une légende dit que cette faille aurait autrefois empêché le contact nord-sud). Arrivée à Kara, Installation et Découverte : Nous visitons la région Kara habitée par les Kabyés. Leurs maisons appelées « Soukala » sont un ensemble de huttes réunis par un mur d’enceinte où ne vit qu’une seule famille patriarcale. Nous verrons le travail des forgerons qui utilisent de grosses pierres. Diner et nuitée à chez habitant.

JOUR 4 : KARA – DAPAONG : (Togo) – NATITINGOU: (Bénin) (~250 Km).
Après le petit déjeuner, Départ de Kara pour Dapaong. DAPAONG : Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proche des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L’architecture des Tamberma (côté Togo) et Tata Somba (côté Bénin), est une des plus belles architectures africaines. C’est une ferme – forteresse à étages originale par leur forme fortifiée avec des terrasses. Elles sont regroupées en petits villages d’une dizaine d’unités correspondant à un clan, essentiellement dans le nord Togo et Bénin. Elles sont construites pour contenir tout ce que possède le chef de famille. Arrivée et rencontre solidaire au cœur du village, découverte des Tamberma avec la population pour vous permettre d’appréhender les techniques de construction, et de visiter plusieurs types de Tamberma. Déjeuner solidaire suivi de repos. Continuation vers la frontière Togo – Bénin. Arrivée et après les formalités, continuation à Natitingou (Bénin). NATITINGOU : Région entourée de belles montagnes, avec un peuple surprenant aux coutumes et rites encore très présentes. Une atmosphère chaleureuse se dégage naturellement de cette civilisation passionnante. On peut soutenir qu’elle possède le plus beau paysage de la terre. Arrivée, et petite randonnée pédestres solidaire à travers Natitingou pour vous faire admirer le cadre naturelle (beau paysage) offert par cette ville avec rencontre avec les populations. Diner et nuit à l’hôtel à Natitingou.

JOUR 5 : NATITINGOU – TANEKA KOKO – DASSA, via SAVALOU : (~ 350 Km)
Après le petit déjeuner, départ à Taneka Koko. TANEKA KOKO qui dans les montagnes est un ensemble de villages composés de cases rondes dotées d’une architecture qui se différencie des autres ethnies. Découverte solidaire de ce village, avec l’autorisation des habitants, nous rentrerons dans leurs maisons. A travers ce village, nous découvrons la grotte sacrée qui avait servi de refuge aux Taneka (habitants) fuyant les Bariba lors des guerres et abrite aujourd’hui un fétiche. Rencontre et visite de courtoisie au chef féticheur dans sa maison avec possibilité de vous initier au FÂ (l’oracle). Rencontre et visite de courtoisie au Roi dans son palais. Continuation sur Dassa, via Savalou. Déjeuner en cours de route. SAVALOU: est une belle région boisée. La population est principalement constituée de Mahi; l’un des peuples parmi les plus touchés par les razzias dahoméennes. Visite et Découverte VODOUN « DANKOLI » : Un simple tronc d’arbre auquel est reconnu un grand pouvoir. Tous ceux qui viennent lui demander quelque chose, enfoncent dans le sol, au pied du fétiche, des petits pieux en bois. Si leur demande est exaucée, ils reviennent faire des offrandes au fétiche. Possibilité d’assister aux cérémonies d’offrandes. Continuation sur Dassa : Cité des 41 Collines. Les 41 collines rocheuses qui entourent Dassa offrent des vues magnifiques et un folklore intéressant. Il y a plusieurs sentiers boueux qui quittent la ville et mènent vers les petits villages par les collines. Arrivée à Dassa : Découverte de la ville Dassa, rencontre avec la population locale à dominance Idaca et des Mahi surtout avec les femmes qui dans leur marchés au bord de la route et à l’auto gare, exposent les choses les plus diverses à la vente :des tas de bois, des feuilles de teck et surtout des sachets blancs remplis de Gari et de Tapioca, l’histoire de vous faire découvrir et vivre la vie quotidienne de ces femmes de cette région. Diner et nuitée à Dassa. (Hôtel ou Auberge).

JOUR 6 : DASSA – ABOMEY : (~ 90 Km). Après le petit déjeuner, départ pour Abomey : Capitale historique du Bénin, Abomey la royale représente aussi l’un des centres de la religion traditionnelle au Bénin. Ses nombreux points d’intérêts historico culturels et aussi cultuels constituent aujourd’hui l’essentiel du patrimoine des populations d’Abomey. Visite et rencontre avec la communauté des artisans au centre des artisans à l’enceinte du musée. La communauté des artisans sont des descendants des Rois, des vrais artisans et comme pour perpétuer la tradition, confectionnent à l’intérieur du palais royal aujourd’hui Musée, tous objets de tous genres aux motifs relatant les exploits des anciens Rois, leurs symboles et toute l’histoire de leurs royaumes. Cette découverte et rencontre directe vous permettra de découvrir et vivre comment ces artisans se dévouent à la tâches pour perpétuer la tradition. Découverte Abomey à travers son plus grand marché « HOUNDJRO ». Détente solidaire avec les populations d’Abomey à la Place Goho : lieu de rencontre entre le Roi Béhanzin et le Général Dobbs en 1894. La place abrite depuis lors la statue du Roi Béhanzin et qui sert lieu de repos et de la détente pour les populations d’Abomey et de ses environs. Diner et nuitée à Abomey (Hôtel).

JOUR 7 : ABOMEY – COTONOU – GANVIE : ~ 145 KM.
Après le petit déjeuner à Abomey, visite à l’association (Artisans du Monde) qui produit des fruits tropicaux séchés alimentant le réseau du commerce équitable d’Artisans du Monde. Continuation sur Cotonou. Déjeuner suivi de repos. Après midi :
Départ à Ganvié (Cité lacustre). GANVIE : Cité fluviale à plus de 30 000 Habitants « Ganvié » (Venise de l’Afrique) bâtie sur pilotis au milieu des lacs où toutes les activités des habitants qui y vivent se déroulent entièrement sur l’eau. Un village traditionnel fait de maisons construites en bambou et couvertes de toit de pailles, bâties sur pilotis au dessus du lac.Ganvié, c’est la civilisation de l’eau par excellence, le mode de vie d’un peuple sur pilotis. Les habitants n’utilisent que la pirogue comme moyen de locomotion. Visite et découverte approfondie Ganvié. Rencontre avec la population. Visite du marché flottant de Ganvié avec achats solidaires à faire par chacun et à les offrir solidairement à quelques familles d’accueil de Ganvié. Visite des églises et écoles de Ganvié, son centre d’artisanat et beaucoup choses qui se rapportent à la culture locale. Diner et nuitée à Ganvié (Auberge) sur pilotis.

JOUR 8 : GANVIE – PORTO NOVO – COTONOU : (~120 Km).
Après le petit déjeuner, départ à Porto Novo. A la découverte et rencontre solidaire des AYINON VI (Les habitant de cette région en langue locale).Après le petit déjeuner, départ pour Porto novo : Capitale administratif et ville historique à trois noms (Adjatchè, Hogbonou, Porto novo), deuxième ville du Bénin avec son architecture à la Brésilienne et ses Rues serpentées. Arrivée et Découverte à la ferme – école SONGHAÏ (qui forme de nombreux agriculteurs. Découverte à pied de ce centre à travers sa production agricole, agro – alimentaire, animale avec appui des animateurs de ce centre pour vous permettre de découvrir la manière dont les africains se dévouent à la tache dans ces domaines. Visite et Rencontre de l’ONG, une association de femme fabriquant divers objets en plastiques (Sacs, objets d’arts et beaucoup d’autres choses) à partir des déchets plastiques recyclés. Déjeuner suivi de repos. Après midi : Découverte Marché AJDARRA : Réputé pour son marché artisanal, Ajdarra est situé à 10 Km au nord est de Porto Novo. Outre les célèbres Tam–tams en bois iroko bien travaillés et sculptés à la main, on y trouve de la vannerie, de la poterie, de beaux tissus …etc. La découverte de ce village à travers son célèbre marché avec rencontre directe avec les fabricants de Tam-tams, vous permettra de découvrir et suivre comment sont fabriqués les Tam-tams, de vin de palme et beaucoup d’autre produits locaux. Retour à Cotonou suivi de Diner et Nuitée. (Hôtel).

JOUR 9 : COTONOU – OUIDAH- GRAND POPO : ( ~ 90 Km).
Après le petit déjeuner, départ à Ouidah par la route de pêche. ROUTE DE PÊCHE : La route de pêche, bordée d’innombrables cocotiers est l’agréable route sinueuse qui longe la mer, la lagune et qui traverse de petits villages de pêcheurs où il est possible à tout moment d’observer depuis Cotonou jusqu’à Ouidah, les embarcations artisanales des pêcheurs et aussi les pêcheurs pratiquer la pêche artisanale. Quelques brefs arrêts de visite solidaire aux pêcheurs exerçant la pêche artisanale sur la route de pêche pour vous faire découvrir la manière dont les pêcheurs béninois se dévouent à cette tâche quotidienne qui fait partie de leur vie. Arrivée à Ouidah. : Siège du VODOUN, Ville historique et religieuse, c’est le lieu où les esclaves quittaient le continent vers le nouveau monde. Il renferme d’inestimables vestiges de la présence des occupants étrangers, d’anciens forts hollandais, anglais, et portugais, mais la cité est plus typiquement et plus profondément Africain. Le Musée historique de Ouidah situé dans l’ancien fort portugais recèle des vestiges du commerce des esclaves avec le continent Américain.. Le temple de Pythons et Forêts sacrés abritent des fétiches encore vénérés. Découverte : Route de l’esclave : Encore à l’étape naturel, c’est la route qu’empruntaient les esclaves du centre ville jusqu’à la côte où ils étaient embarqués dans les navires qui les conduisaient vers le nouveau monde. Découverte : Forêt sacrée : Musée à ciel ouvert. Elle abrite une variété de vestiges de divinités africaines et est surplombé par des arbres géants dont un en particulier, l’Iroko géant mystérieusement émergé du sol à la disparition de l’ancien Roi, fondateur de Ouidah sous prétexte que son corps ne sera pas tombé dans les mains de ses ennemis. Tour de ville Ouidah suivi de déjeuner. Après midi : continuation sur Grand Popo. Arrivée et Installation. GRAND POPO est une destination de paradis, loin de pollution des grandes villes, une mer et un fleuve qui nourrissent encore ses habitant (Wla) surtout les pêcheurs parsemés le long de la côte.Détente à la plage avec les habitants de cette région. On y rencontre fréquemment quelques grandes activités commerciales et vous verrez quelques fois des anciens musiciens jouer à la plage que vous pouvez y assister avec plaisir. Diner et nuit (Hôtel).

JOUR 10 : GRAND POPO (Bénin) – LOME (Togo). ~150 km
Après le petit déjeuner à Grand Popo. Ballade avec visite, découverte et rencontre solidaire dans le village Hevê qui est un village de pêcheurs très simple que vous pouvez traverser à pied. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leur maison, les assister à préparer leurs filets destinés à la pêche artisanale. Déjeuner solidaire suivi de Repos. Après midi : Nous aurons une demi-journée complète de rencontre, de détente, d’animation et de célébration solidaire avec la communauté Ahémé, célébration du Culte Zangbeto. Arrivée et première rencontre et visite solidaire à la communauté Ahémé à travers les grands chefs Dignitaires, les Prêtre, Adeptes du Culte Vodoun Zangbeto, les assister aux rituels du dit Culte » Zangbeto » : « gardiens de la nuit opérant comme une sorte de police Vodoun Les Zangbeto entourent de plus grands secrets. Cette première rencontre er visite solidaire sera suivie de : Détente et animation avec la célébration et la danse des Zangbeto riches en chants, danses, démonstrations occultes inspirés de la culture locale dans un lieu public de la communauté avec aussi la participation du grand publique qui ne rate jamais ces genres d’occasion. Continuation sur Lomé (Togo). Arrivée, Collation et transfert à l’aéroport. Vol de nuit.

Jour 11 : arrivée en France (Lome Paris) .
Fin de programme.

(Programme pouvant être inversé selon les rotations aériennes et les impératifs locaux)

Activités:

Rencontre avec l’habitant.
Découvertes et Initiations aux modes de vie locaux (gastronomies, artisanats, cultures…)

Engagement pour la planète:

– Parcours terrestre réduit en kilomètre
– Option CO2 Solidaire via Geres pour la compensation carbone
– Hébergements et restaurations dans des petites structures moins consommatrices

Prix:

11 J / 9 Nuits sur place
A partir de 2190 € / pers. (septembre 2012 H.V.Sco)
Base 2 personnes (avec chauffeur francophone ; sans guide)
Base 5 à 15 personnes avec Guide, Réduction de 390 € par personne.
Données au 23/11/11 Bases : 1 euro pour 1,3327 USD et le cours du Baril (modifiables à la hausse à tout moment).

Evaluer et écrire un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *