“Van life”: est-elle faite pour vous ?

La tendance « van life », beaucoup en rêvent, quelques-uns l’ont fait et en témoignent : ce n’est pas une aventure comme les autres. Sur Instagram, on n’a pas fini de se régaler de ces photos à l’arrière d’un van cosy, d’un joli couple arrêté sur une plage paradisiaque pour la nuit. Mais en réalité, le voyage en […]

La tendance « van life », beaucoup en rêvent, quelques-uns l’ont fait et en témoignent : ce n’est pas une aventure comme les autres. Sur Instagram, on n’a pas fini de se régaler de ces photos à l’arrière d’un van cosy, d’un joli couple arrêté sur une plage paradisiaque pour la nuit. Mais en réalité, le voyage en fourgon aménagé est une aventure qui comporte une multitude d’aspects et vaut mieux les connaitre avant de s’y embarquer. Nous allons donc parler de la vie en van et également donner nos quelques conseils pour les novices.

5 choses avec lesquelles il faut être confortable si vous choisissez de voyager en van :

  • L’absence de toilettes. Eh oui, on doit plus d’une fois faire ses besoins dans la nature, ou alors dans des toilettes publiques et parfois il ne faut pas avoir froid aux yeux…
  • Conduire un van. Ça semble bête, mais si vous compter partir à l’aventure avec ce type de véhicule, mieux vaut être à votre aise au volant de celui-ci, quitte à en louer un pour une journée afin de s’y essayer.
  • Manger pratique. Surtout si vous avez envie de visiter des endroits un peu sauvages et loin de tout, il faudra faire des réserves de manière pratique et ça veut aussi dire parfois manger la même chose tous les soirs pendant une semaine.
  • Être un peu bricoleur : en effet il est très probable que quelque chose ait besoin d’une petite réparation. Donc on s’équipe de quelques outils indispensables comme une clé plate, une pince, un marteau, un tournevis, ces basiques-là faciles à trouver sur un site comme RS Components par exemple.
  • La douche ce n’est pas tous les jours. Parfois on n’a pas l’occasion de se baigner ou de trouver une douche publique dans le coin et on fait avec les moyens du bord. Âmes sensibles, s’abstenir !

Avec tout ça en tête, vous pouvez commencer à planifier votre road trip en pleine conscience du quotidien plein de péripéties qui vous attend. Mais avec un monde rempli de possibilités, vers où se diriger ?

  • Pour le camping sauvage, la Norvège est l’idéal car ce type de camping y est encouragé, ce qui évite d’être chassé à 3h du matin de votre joli spot. En plus, c’est un pays avec des paysages variés et préservés, comme des lacs, de grandes forêts et des montagnes. Le camping sauvage est aussi autorisé (et encouragé) au Portugal et en Suède. Si vous êtes de grands adeptes de la nature, c’est des pays pour vous !
  • Les USA vous donne un choix, si vous souhaitez alterner entre grandes villes et grands espaces dans un pays construit pour rouler, c’est la destination qu’il vous faut.
  • L’Australie, pour son vaste terrain d’exploration et ses plages paradisiaques, vous pourrez vous garer en bord de mer sans croiser un rat pendant deux jours.

Voilà tous nos conseils, maintenant pour faire votre choix il vous faudra de la patience et pas mal de recherche, mais comme on dit, la liberté n’a pas de prix, alors à l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *