Vers un tourisme durable

Face à la multiplication des destinations existantes et surtout à la dérive de certains comportements durant un voyage, le tourisme durable peut apporter bon nombre de réponses pour protéger tout en mettant en valeur les ressources patrimoniales d’un territoire. Ainsi il vise à créer un lien de respect et de préservation à l’attention des touristes […]

tekapoFace à la multiplication des destinations existantes et surtout à la dérive de certains comportements durant un voyage, le tourisme durable peut apporter bon nombre de réponses pour protéger tout en mettant en valeur les ressources patrimoniales d’un territoire. Ainsi il vise à créer un lien de respect et de préservation à l’attention des touristes et des territoires, de manière à minimiser les impacts négatifs que les touristes pourraient générer sur ces territoires. Cette forme de tourisme est actuellement en pleine expansion, notamment en France ou il devient de plus en plus populaire.

Selon l’organisation mondiale du tourisme, le tourisme responsable est connu par 60 % des Français qui sont plus de 80% à avoir comme préférence les agences de voyage possédant une démarche responsable et écologique. De plus, 88%  des Français s’accordent pour trouver important d’agir en faveur de l’environnement dont plus de la moitié sont prêt à payer plus cher pour une destination entrant dans le tourisme durable.

Tous ces chiffres montrent que le tourisme durable et l’environnement sont des notions prises de plus en plus au sérieux par les gens qui n’hésitent plus à chercher exclusivement des endroits pouvant être assimilés à du tourisme responsable. En effet, la visite des centres naturels est une activité en constante augmentation qui attire de plus en plus de monde sensible aux biens faits de ces lieux d’exceptions.

Le tourisme durable est un concept qui est apparu en 1980 pour apporter une réponse aux impacts du développement et de la croissance économique sur la planète. Ce tourisme regroupe le tourisme responsable et le tourisme alternatif. Ils ont comme objectif premier de respecter l’authenticité des territoires et d’exploiter de façon la plus respectueuse possible les ressources de l’environnement. A terme, il s’agit d’assurer une activité économique viable et respectueuse sur le long terme où toutes les parties prennent avantages équitablement des réserves. Pour rendre possible un tel tourisme, qui représente réellement le futur, il faut la participation en connaissance de cause des acteurs concernés avec l’appui des personnalités politiques pour assurer au mieux la préservation des ressources des territoires. Le tourisme durable doit donc être une réelle alternative pour tous les touristes voulant mettre à profit leur expérience pour s’engager à la protection des ressources disponibles. Il s’agit donc pour eux de changer leurs habitudes touristiques. Par exemple là où le tourisme en voiture représente plus 30 millions de tonnes de CO2 par an, il faudrait donc peut être mieux privilégié le voyage en bus ou le covoiturage.

Ce nouveau type de tourisme représente l’avenir pour la protection de l’environnement. C’est un concept qui doit de plus en plus être développé et devenir un véritable sujet de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *